Calendrier

Agenda des évenements

Février 2020

  • LU
  • MA
  • ME
  • JE
  • VE
  • SA
  • DI
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 1
  • 2

    02/02/2020 à 09:00 Lancé il y a 114 jours

    09:00:00

    Du 2 jusqu'au 6 Février 2020

    Audit Qualité Interne selon la norme ISO 19011 V.2018

    En savoir plus
  • 3

    03/02/2020 à 08:30 Lancé il y a 114 jours

    08:30:00

    les 03 et 04 Mars 2020

    Journée Technique Spécialisée sur :

    Découvrir la norme ISO 37001 : 2016 Systèmes de

    Management Anti - Corruption

    En savoir plus
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11

    11/02/2020 à 09:00 Lancé il y a 105 jours

    09:00:00

    Les 11, 12 et 13 Février 2020

    Découvrir la norme ISO 37001 : Systèmes de Management Anti - Corruption

    En savoir plus
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18

    18/02/2020 à 09:00 Lancé il y a 98 jours

    09:00:00

    Les 18, 19 et 20 Février 2020

    Norme Algérienne ISO/IEC 17025 V2017

    En savoir plus
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26

    26/02/2020 à 09:00 Lancé il y a 90 jours

    09:00:00

    Les 26 et 27 Février 2020

    Journées Techniques Spécialisées sur : Lecture et interprétation de la norme ISO 26000 version 2010 (identique a la norme NA ISO 26000)

    En savoir plus

    09:00:00

    Le 26 et 27 Février 2020

    Journées Techniques Spécialisées sur :
    La norme ISO 45001 : 2018 «Systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail — Exigences et lignes directrices pour leur utilisation »

    En savoir plus

    08:30:00

    Les 26 et 27 Février 2020

    Journée Technique Spécialisée sur :

    L’Approche par les risques

    En savoir plus
  • 27
  • 28
  • 29
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
slippry demo
  • L’Institut Algérien de Normalisation IANOR
  • La Normalisation
  • La Formation
  • La Certification
  • Information

Document sans nom

Célébration de la 24ème Journée Nationale de Normalisation et de la 15ème édition de la remise du Prix Algérien de la Qualité.

 

L’Institut Algérien de Normalisation avec le concours du Ministère de l’Industrie et des Mines  célébrera cette 24ème édition le  30 décembre 2019 à ESHRA Ain Benian, sous le thème :

« NORMALISATION DES DONNÉES GEOGRAPHIQUES »

Cette Journée, réunira les acteurs économiques nationaux publics et privés, et constituera un espace de débat autour des questions relatives à l’apport des normes dans le domaine de l'information géographique numérique et présentera une vue d’ensemble concrète du contenu et des attendus de ces normes.

Les objectifs assignés à cette 24ème journée nationale de la normalisation visent :

  • la sensibilisation sur l’apport des normes NA/ISO au profit de l’ensemble des parties prenantes en vue d’établir un ensemble structuré de normes relatives à l'information sur les objets ou les phénomènes qui sont directement ou indirectement associés à une localisation terrestre ;
  • de fournir un cadre pour le développement d'applications sectorielles utilisant des données géographiques ;
  • Pour la recherche et le développement, les normes NA ISO facilitent l’innovation et le déploiement de nouvelles technologies en mettant à disposition une terminologie mondialement harmonisée et un consensus sur les questions de santé, de sécurité et d’écologie ainsi que des questions relevant des données géographiques.

L’IANOR se doit de contribuer au développement de la culture normative au sein des entreprises

Cette journée, sera aussi une opportunité pour faire le bilan de la normalisation nationale et de sensibiliser les participants à l’importance de l’implication de tous les acteurs concernés dans le développement de la normalisation nationale compte tenu des enjeux actuels tant sur le plan national qu’international.

Le Système Algérien de Normalisation est conçu pour être à l’écoute des préoccupations de la société, il a pour vocation principale de mettre en œuvre les politiques (sectorielles) nationales en matière de normalisation : industrielle, énergétique, environnementale, agricole, santé…

L’implication nouvelle de parties prenantes plus diversifiées – associations environnementales, ONG diverses – va dans ce sens, en donnant aux travaux une légitimité prisée par l’ensemble des acteurs économiques. Les porteurs de politiques publiques environnementales peuvent y jouer un rôle d’arbitre au service d’une conception plus large de l’intérêt général qui concilie la croissance économique, l’équité sociale et le souci de réduire les impacts des activités humaines sur la société.